Clef 4 : L’IMPERMANENCE

Extrait tiré du livre "En Chemin vers Soi , les 7 Clefs"

Cette clef peut aussi être considérée comme un Principe - l’Impermanence est une évidence de la Vie - cependant la conscience de l’Impermanence est un véritable travail à effectuer pour intégrer cette notion dans le quotidien et ouvrir les portes sur le détachement. C’est pour cette raison qu’elle sera traitée comme une Clef.

Avez-vous déjà cru en la possibilité d’arrêter le temps qui passe (je ne reviens pas sur la notion du temps déjà expliquée dans les chapitres « la Vie s’infinit » et « l’Ici et Maintenant ») ? Utopie pensez-vous ? Vous avez raison. C’est pourtant ce que nous cherchons à faire lorsque nous nous attachons à des idées reçues (« les choses sont comme ça et pas autrement »), lorsque nous refusons les changements dans notre vie, lorsque nous regrettons le « bon vieux temps », etc... Au quotidien nous essayons d’arrêter le temps. Au quotidien nous voulons que les choses restent en l’état : ce qui nous convient mais aussi, malheureusement, ce qui ne nous convient pas. En effet, même un élément qui ne convient pas est un repère d’existence, et quitter un repère veut dire aller vers de l’inconnu, ce qui engendre de la résistance car l’inconnu fait peur – « un " tiens" vaut mieux que deux "tu l’auras" »... De toutes façons, c’est bien connu : « on ne change pas comme ça ! », n’est-ce pas ? (nous reviendrons sur ce point dans le chapitre consacré aux Pensées-Paroles-Actions).

Rien n’est fait pour durer sous une forme immuable. Si « tout s’infinit », tout évolue aussi. La graine se transforme en fleur, l’enfant en adulte, le cheveu brun en cheveu blanc, le champ en lotissement, le château en hôtel et son parc en terrain de jeux.

La Vie est circulation, transformation. Les choses meurent d’une façon pour renaître à une autre.

L’Impermanence est permanente.

Tout ce que nous avons, là, autour de nous - notre maison, notre voiture, nos meubles, notre famille, notre travail, etc... - tout cela est appelé à mourir pour renaître, à disparaître pour réapparaître sous une autre forme en un autre lieu (voir le chapitre sur les Vibrations), parce qu’un processus d’évolution ne peut s’arrêter. Tout se transforme.

« Naître, mourir, renaître encore et progresser sans cesse, telle est la Loi », devise célèbre du non moins célèbre Alan Kardec, médium spirite (1804-1869).

Nous retrouvons dans cette phrase cette notion d’Impermanence, et puisque Tout est Vibration et que la Vie s’infinit, nous pourrions l’écrire aussi : « Vibrer, vibrer différemment, vibrer encore et progresser sans cesse, telle est la Loi ».

L’Impermanence ne s’intègre et ne s’accepte avec facilité qu’avec cette conscience que Tout est Vibration et qu’une vibration ne meurt jamais.

Nous en avons déjà parlé, mais il n’est pas inutile d’insister sur ce point : Qui sommes-nous ? Que sont les objets, les événements qui nous entourent ? Des vibrations. L’Impermanence signifie seulement un autre assemblage de ces vibrations.

Les choses ne meurent qu’aux yeux d’un système de pensées restreint.

Lorsque ce système de pensées s’élargit, plus rien ne meurt. Cela a simplement disparu de notre vue. L’Impermanence n’est donc qu’une transformation des choses qui passent d’un état à un autre, mais qui perdurent.

L’Impermanence est la libre circulation des énergies.

Notre cheminement se fera avec d’autant de facilités que nous accepterons de laisser ces énergies circuler. Tout ce que nous voulons retenir nous condamne à ne pas avancer, à ne pas évoluer.

Tout ce qui doit quitter notre vie le fait pour nous permettre de recevoir autre chose de plus constructif, de meilleur pour notre évolution, autre chose qui correspond à l’Etre que nous sommes à un moment donné. Comment pouvons-nous porter de nouveaux effets si nous n’avons pas enlevé les anciens ? Comment voulons-vous que notre enfant devienne un adulte épanoui si nous voulons qu’il reste notre « tout petit qui a besoin de nous » ? Comme pouvons-nous être heureux dans notre présent si nous regardons toujours derrière nous ?

Il ne faut pas avoir peur des changements...

 
 
 
Sophro-Thérapie-Existentielle Méthode Marc LUCAS et son logo sont des marques et modèles déposés.