Accueil du site > Les Extras > Réponses à vos questions > Parler ? Se relaxer ?? Visualiser ??? Méditer ????
Parler ? Se relaxer ?? Visualiser ??? Méditer ????

A quoi tout cela peut-il servir ?

- Parler, pour mettre des mots sur les maux. Parler pour démêler l’écheveau d’un système de pensées. Le thérapeute écoute, le thérapeute souligne, le thérapeute propose d’autres possibles.

- Se relaxer, pour poser le corps et poser le mental. Pour leur ré-apprendre à fonctionner ensemble, en harmonie, dans la quiétude d’un instant « rien qu’à soi ».

- Visualiser – positivement – pour donner une autre « nourriture » au mental. Pour apprendre à renforcer le positif au lieu de continuer à accentuer le négatif. Visualiser parce que, en état de relaxation profonde, notre cerveau accueille sans jugement l’idéal de vie que nous sentons « vibrer » en nous. Sans « oui, mais », sans « c’est trop beau pour être vrai ». Ainsi pouvons-nous retrouver l’énergie constructive de notre vie en accord avec notre être profond.

- Méditer, ou simplement vivre quelques instants en Conscience. La Conscience de l’instant présent où corps, mental et esprit, palpable et impalpable, sont vécus en harmonie. Un instant où nous pouvons toucher du bout des doigts, ou du bout du cœur, l’Unité avec l’objet que l’on touche, la plante que l’on regarde, l’animal que l’on caresse, l’autre que l’on croise. Un instant de connexion avec le sage qui est en nous, cette part de nous-même qui est hors mental et hors émotion. Etre Soi quelques instants pour que ce Soi répande ses effluves au long de nos journées.

* * * * *

L’Homme est constitué de quatre plans principaux. Son corps physique, ses émotions, son mental et sa dimension spirituelle (le sage en lui).

Son corps est percuté par ses émotions. Il est en joie ou en souffrance, en santé ou en maladie, en fonction de ces répercussions émotionnelles.

Les émotions sont le reflet « physique » de ce que pense le mental d’une situation. Reprendre les rênes du mental permet donc de gérer les impacts émotionnels et, par conséquent, de gérer son intégrité physique.

La nature spirituelle, quant à elle, est la part « pure » de chaque individu, celle qui lui appartient en propre, au-delà de sa culture et de son éducation.

Stress, angoisses, mal de vivre et maladies de toutes sortes ont un point commun : la dysharmonie entre tous ces plans. Accepter certaines remises en questions, accepter de se consacrer un peu de temps tous les jours, c’est faire les premiers pas vers la reconquête de cette harmonie perdue.

Marc LUCAS

 
 
 
Sophro-Thérapie-Existentielle Méthode Marc LUCAS et son logo sont des marques et modèles déposés.